Le temps gris et l’absence de soleil a dû en faire reculer plus d’un, c’est pourquoi le public n’était pas très nombreux à assister à la cérémonie du 8 mai. C’est dans un grand recueillement qu’une gerbe a été déposée au monument aux morts. Ensuite, ce fût un moment un peu spécial pour Jean-Jacques Bouckenooghe, ancien premier adjoint : il a reçu avec émotion deux médailles : la croix du combattant et la médaille de la reconnaissance de la nation.

La cérémonie fût suivi d’un verre de l’amitié en mairie

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *